Notes et astuces sur les systèmes libres basés sur GNU/Linux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Achat de PC sous Ubuntu en entreprise

Bonsoir,imagenull.png
Ce billet est plus un retour d’expérience, un état du marché vis à vis des solutions libres plutôt qu'une astuce ou un conseil.
Ceci étant dit, je peux vous poser mon contexte de travail :

La majorité de nos serveurs et de nos développements étant sous GNU/Linux Ubuntu, nous avions souhaité équiper nos développeurs de PC iso production.
Ma société ayant un marché avec Dell, nous avons eue la chance de pouvoir commander des machines pré-équipées avec Ubuntu 12.
C'est pour moi la seule entreprise de taille importante à proposer ce genre de configuration et de service (installation, fourniture driver et support).
Nous avons commandé 3 machines Desktop Optiplex 3010 livrées avec la configuration suivante :

  • Ubuntu 12.04;
  • Noyau 3.5.0-25
  • Unity
  • Mémoire 8G
  • Processeur i5-3470 3.2*4
  • Disque dur de 500 Go

Comme vous pouvez le voir, la configuration semble plutôt solide pour un PC bureautique.
L'installation, via un secteur du disque dur, de l'ordinateur se passe bien.
A la fin de la configuration, Ubuntu nous propose de créer un DVD de restauration un une clé USB. Une bonne attention de leur part.
Après cela, nous tombons sur bureau Unity classique, la carte graphique est bien reconnu ainsi que la carte réseau.

Dans la suite de ce ticket, je vais vous faire part de mon expérience avec ces machines (basée sur plus d'un an de fonctionnement)

  • Unity : Cet environnement de bureau est vraiment peu réactif, crash souvent sans raison
  • La gestion du proxy : Etant derrère un serveur mandataire, toutes nos communications doivent passer par ce proxy. Ubuntu n'a pas été conçu pour cela, on le sent car il n'y a aucune cohérence, chacun a sa petite IHM avec son petit périmètre d'action. Souvent il n'y a pas d'IHM, il faut passer une configuration en ligne de commande. Pour moi, un PC bureautique entreprise doit permettre une configuration aisée du proxy. Ce n'est clairement pas le cas.
  • Si nous passons les soucis de configurations, en utilisation normal, la logithèque est clairement bugguée, la gestion des imprimantes ne fonctionnent pas avec l'IHM.
  • Dernier point irritant : la configuration matérielle bridée. Nous avions acheté ce matériel pour permettre à nos développeurs de travailler dans un contexte ISO PROD. Cependant pour reconstituer les différents environnements de développement, il a fallut virtualiser. Comme vous le savez la virtualisation est très consommatrice en mémoire vive. Nous nous sommes vite retrouvés à court de mémoire. Là, stupeur, nous n'avions pas la place pour ajouter d'autres barrettes de mémoires et chaque banc ne permettait pas d'accueillir une plus grande capacité ...

Entendons nous bien , la configuration en ligne de commande ne me fait pas peur, c'est mon travail. Cependant, j'estime que ce PC ne correspond pas à l'attente de ces utilisateurs. Les utilisateurs lambda ne veulent pas trifouiller dans tous les sens leur PC pour qu'il fonctionne, surtout quand c'est DELL qui vend la solution. Cela devait marcher.
En conclusion, Ubuntu out of box n'était pas fait pour aller en entreprise malgré le vernis (léger) de Dell. Cela n'a fait qu’écœurer une population déjà récalcitrante à l'adoption d'un OS autre que Windows. Après quelques mois, l'ensemble des utilisateurs a laissé tombé à minima Unity pour Gnome ou Xfce et Ubuntu pour Debian. Depuis, cela tourne plutôt bien, les reboots sont rapides et la machine est stable.

Cette conclusion n'est pas un troll ;)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet