Notes et astuces sur les systèmes libres basés sur GNU/Linux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ma migration vers Gnome3 ... ou pas !

Bonjour,
Aujourd'hui, j'aimerais vous parler de ma découverte, de mes déboires et de mon ressenti sur l'environnement de bureau Gnome3.
Je sais pertinemment que le sujet a été abordé à de nombreuses reprises par des grands ou petits noms de la blogosphère.
Mais après quelques mois d'utilisations, j'ai rencontré quelques difficultés que je souhaite noter sur mon petit calepin personnel.

J'utilise Archlinux sur mon PC fixe depuis quelques temps avec l'environnement de bureau Gnome 2. Comme tout un chacun utilisant une rolling release, je mets régulièrement à jour mon système à grand coups hebdomadaire de :

$ yaourt -Syu


Il y a quelques mois, j'effectue la manipulation sus-mentionnée, sans plus faire attention que cela ( grossière erreur).
Cette mise à jour avait pour objet la migration de mon fidèle Gnome 2 vers Gnome 3. Quelques jours plus tard, je rallume mon PC et je constate qu'il avait subit une mutation.
L'écran de connexion n'était plus le même et comble du comble, mon mot de passe ne fonctionnait plus ...
Après quelques recherches, je me suis rendu compte que la configuration de mon clavier était passée en Qwerty.
Pour y remédier, éditez comme suit le fichier /etc/X11/xorg.conf.d/10-evdev.conf en tant que root :

Section "InputClass"
         Identifier "evdev keyboard catchall"
         MatchIsKeyboard "on"
         MatchDevicePath "/dev/input/event*"
         Driver "evdev"
         Option "XkbLayout" "fr"
EndSection

Après avoir réglé ce petit soucis, je me suis retrouvé sous un espèce de Gnome 2 amélioré. Je ne bénéficiais d'aucune amélioration sur le plan ergonomique car j'étais en mode restreint.
Au premier abords, j'ai pensé que ma carte graphique n'était pas assez moderne pour supporter ce nouvel environnement.

[martin@vercours~]$ lspci | grep VGA
01:00.0 VGA compatible controller: ATI Technologies Inc RV770 LE [Radeon HD 4800 Series]

Je me suis rendu compte que lors de la mise à jour barbare, mon petit yaourt avait oublié d'adjoindre Gnome-Shell à Gnome 3. Que cela ne tienne, mieux vaut tard que jamais :

yaourt -S gnome-shell

Soudain ma carte était tout a fait en mesure de m’émerveiller des splendeurs raffinées de Gnome 3 et ce avec le driver libre radeon.

A noter : Je n'ai pas réussi à faire fonctionner les effets graphiques avec le driver propriétaire et cela m'arrange bien.


A la lumière des nombreux articles fleurissants sur la toile tel les pâquerettes au mois d'avril, j'ai découvert le fonctionnement de mon nouvel environnement. Moi qui était en pleine période Openbox, tous ces graphismes et ces effets m'ont séduit un court moment.
Par habitude, j'ai donc essayé de tout faire au clavier. Mais je me suis vite fait à l'idée que cet environnement n'était pas fait pour ça et que les handover clavier/souris était le lot de tout être souhaitant se servir de Gnome 3.
Et puis, tous ces effets au final ça me donne mal au cœur, quand je switche de bureau virtuel, j'ai un gros pavé noir qui m'indique vers quel environnement je vais et ça me fait mal aux yeux. Non, je ne suis pas de mauvaise fois, mais j'ai l'impression que Gnome 3 est devenu un clickodrome et malheur à ceux qui sont restés à l'époque tout au clavier.

De plus, j'ai un bug de retour de veille sous Gnome3, à chaque fois mon interface graphique plante et tout le reste du système avec ...

Sous Openbox, j'utilisais Synapse pour lancer mes petites applications, mais sous Gnome3 on peut s’en passer, c'est déjà intégré. On peut accéder au panel des activités en appuyant sur la touche Super. Il suffit ensuite de taper le nom de l'application à lancer et d'appuyer sur la touche Entrer. C'est super tout ça, mais ça pédale un peu dans la choucroute pourtant mon PC n'est pas à ranger dans les ordinausores.
Concernant la configuration de bureau, j'ai la curieuse impression de n'avoir plus le droit de rien toucher et d'être condamné à regarder ce bel environnement sans y tripatouiller le cœur. Quel tristesse !
Bref, je dirai que Gnome 3 n'est plus vraiment fait pour moi, je pense retourner vers des environnements moins cloisonné dans le style Openbox, wmfs ou autres ...
Par contre, je pense que c'est un super environnement pour les néophytes, les nouveaux arrivants. Tout est déja joli, pré-maché, pré-configuré pour épater la galerie. Aucun risque que cela se casse, on ne peut rien toucher. On touche peut être du doigt la configuration idéale pour nos parents et grands-parents : Debian + Gnome 3.

I'll be back soon !